«

»

Août 02

Le 1er marché festif de Château-Chervix

Vendredi 31 juillet fut une grande première pour nous et pour notre village. En effet, Château-Chervix faisait son tout premier marché festif qui se composait d’un bal animé par Momo et son orchestre et d’un marché des producteurs locaux.

Les visiteurs pouvaient acheter sur place de quoi composer leur repas pour la soirée ; faire griller leurs viandes sur les planchas, se désaltérer à la buvette.

Nous étions 2 producteurs bio et 3 à accepter le Pelou, la monnaie locale limousine.

Pour l’Arche de Gaïa se fut également une première. Nous avons proposé des frites maisons avec nos pommes de terre bio, avec du sel sans agglomérant à base d’aluminium. L’huile de friture n’était pas bio mais nous avons fait attention à choisir une huile de bonne qualité sans produits toxiques à l’intérieur. En revanche, pour les crudités et leurs assaisonnements tout était bio même les produits achetés (semoule de blé et raisins secs pour le taboulé et les pois chiches pour le houmous venaient de la ferme de Chassagne).

frites

Faire des frites maisons en aussi grande quantité (nous avons servi environ 480 barquettes soit environ 200 kg de frites crues) est un travail énorme ! Nous n’aurions pas pu le faire sans l’aide de 2 collègues agriculteurs qui nous ont prêté leurs mains, leur temps ou leur labo et leur matériel. Nous n’aurions pas pu le faire non plus en si peu de temps sans l’aide des bénévoles, des femmes, conseillères municipales ou femme de conseiller). Un grand merci à eux !

éplucher des frites bio1 eplucher des frites bio2 faconnage des frites biofrites bio sous vide

Félicitations également à tous ceux qui ont contribué à la réussite de la fête (organisation, aide sur les stands, distribution des plateaux et des couverts, montage et démontage des tentes, nettoyage etc….). Je ne citerai pas leurs noms ici car je n’ai pas demandé d’autorisation mais s’ils lisent cet article, ils se reconnaitront.

Pour l’occasion, nous avons cherché une vitrine pour conserver au froid nos crudités. Nous avons eu la chance de tomber sur une vieille vitrine qui dormait depuis 5 ans dans une cabane. Elle avait l’air foutue mais en une journée de travail, mon homme lui a redonné vie. Il a changé le thermostat, lui a refait en soudure des jambes et des pieds à roulette, a découpé du plexiglas pour refaire les cotés de la vitrine, l’a nettoyée au kärcher etc… bref, nous voilà prêts pour proposer à nouveau des crudités sur des évènements tout en respectant les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire. C’est chouette !

vitrine

Après avoir amélioré certains aspects (trouver une façon de distribuer la vinaigrette sans m’en mettre partout), nous serons au taquet comme on dit.

 

Maintenant on attend la prochaine !

 

Roselyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.