C’est le moment de cuisiner les courges !

Et oui ! nous sommes au mois de décembre déjà et il reste différentes variétés de courges sur les étales. Il faut en profiter et vous régaler. Et si vous ne connaissez pas, c’est le moment de tester et de varier les plaisirs dans votre cuisine.

Pourquoi toujours en Hiver les poireaux, les navets et les choux ! Il existe bien d’autres choses tout de même…

A l’Arche de Gaïa nous avons plusieurs variétés de courges (bon j’avoue nous nous sommes un peu ratés sur les choux et les poireaux mais bon c’est peut-être l’occasion de tester les courges ;-))

  • Les potimarrons orange et verts
  • les blue bullets (sorte de potimarrons bleus) quand on mixe avec la peau ça fait une soupe verte
  • des butternuts
  • des buttercups
  • des courges spaghetti
  • des Sucrines du berry
  • des grosses courges à découper en tranches : Muscade de Provence
  • des pâtissons
  • etc….

Les courges sont ramassées en fin d’été, début de l’automne et vont se conserver jusqu’en janvier normalement. Il faut juste les laisser à température stable à plat, sans les laisser se toucher. Certaines se bonifient en vieillissant.

 La majorité des courges fait d’excellents veloutés, potages, soupes :

Testez celles-ci :

  • Soupe potimarron/chataignes (avec quelques oignons)
  • Soupe potimarrons-butternut (50/50 avec quelques oignons et on peut ajouter une branche de céleri)
  • Soupe potimarrons-carottes (on peut ajouter du cumin et un zeste d’orange)

J’ai aussi testé le velouté avec des buttercups et du fromage frais de chèvre dedans qu’on laisse fondre dans l’assiette…Slurps.

Pour la Sucrine, j’ai laissé fondre du fromage hollandais au melilo car je trouve la Sucrine moins gouteuse que les autres. Mais c’est mon point de vue. Pour le reste à vous d’inventer.

On peut faire un velouté 100% avec la même courge + un bouillon en cube bio ou varier les plaisirs en mélangeant les courges entre-elles.

Ce qui est pratique avec le potimarron c’est qu’on peut le cuire avec la peau. Pas besoin d’éplucher. Il faut juste bien le laver avant la cuisson et ensuite on le vide et on peut l’écraser en purée avec la peau qui se mange ou le mixer en soupe. On peut le cuire dans l’eau, à la vapeur et même au four. Quand il est jeune et à peine mûr fin août je le mange râpé cru. Ensuite en Automne il faut le récolter.

IMG_0035Produit - Potimarron 4

Vous pouvez faire d’excellentes purées également :

avec la buttercup notamment. A tomber !

IMG_0266

 

On peut aussi utiliser le potimarron, la muscade pour la purée.

J’ai testé la purée (ou juste un écrasé à la fourchette) on peut ajouter de l’ail, des herbes, de la farce et hop gratiné au four avec du fromage râpé (miam). C’est avec la buttercup que j’ai préféré ce plat.

Là aussi avec les gratins on peut varier les plaisirs avec les tendances végétariennes ou non. On peut faire des couches aussi pour faire des gratins (voire même des pains de légumes) aux différentes couleurs.

Et la courge spaghetti !

IMG_0269

Moi je l’adore cuisinée ainsi : je la fais cuire dans de l’eau entière avec la peau. Quand elle est cuite, je l’ouvre en 2, j’enlève les pépins et j’enlève la chair qui se détache et ressemble à des spaghettis mais végétales.

Ensuite je fais revenir des lardons et des oignons et j’incorpore les spaghettis végétales et je termine avec de la crème d’amande (ça remplace la crème fraiche) mais selon les goûts on peut mettre crème fraiche, crème d’amande, de soja, de riz etc… et en version vég à la place des lardons on peut mettre du tofu fumé ou même remplacer par des légumes (poivrons, oignons etc….). C’est un véritable régal ! Certains font ces spaghettis avec de la viande et de la sauce tomate et on peut aussi remplacer la viande dans cette version italienne par des morceaux de carottes. Bref, à décliner à l’infini.

Courge Spaghetti 2

Il y a aussi les versions sucrées.

Mais déjà je pense que vous pouvez trouver une multitude de recettes salées et sucrées sur internet sans que j’ai besoin d’en ajouter de trop mais promis je ferai tout de même une page spéciales recettes avec les photos de toutes ces courges pour que vous puissiez les reconnaitre.

En ce qui concerne les pâtissons,

Produit - Patisson 1

J’en connais qui les cuisinent farcis, au four, cuits à la vapeur et en vinaigrette. Moi personnellement je l’utilise comme une courgette pour l’incorporer dans des ratatouilles ou du couscous. Ça remplace bien la courgette en hiver je trouve et quand la peau n’est pas trop dure, il n’y a pas besoin de l’éplucher. Sinon on peut l’éplucher et la vider après cuisson. Sinon un plat pas très léger….  après cuisson à l’eau la faire gratiner avec béchamel….

Je ne vais pas aujourd’hui vous expliquer également les vertus nutritives de ces courges mais vous devinerez que certaines sont très riches en bêtacarotène et en antioxydants. Mais au risque de me répéter plus c’est cuit moins il y a de qualités nutritives.

Cela fera peut-être l’objet d’un autre article qui sait ?

Si vous avez des idées de recettes, n’hésitez pas à commenter !!!!!

 

IMG_0265 Muscade de Provence

 

IMG_0268  Blue Bullet

IMG_0267Sucrine du Berry

 

 

 

(2 commentaires)

  1. Ha très utile merci, je ne connaissais pas quelques aliments, je me coucherai moins bête au moins …

  2. bravo et merci pour ce super article … et pour la culture de ces trésors !
    Ma soupe d’hiver préférée : Butternut / pois cassés, éventuellement avec en + ail et champignon.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.